Ecolière salope abusée par le principal et un prof pervers

btn_yellow

Cette belle blonde a la réputation d’être une allumeuse de première classe. Tout le bahut est au courant que c’est une salope qui adore la bite. Elle s’est déjà fait sauter par la plupart des lascars du lycée. Et son principal va s’en rendre compte aujourd’hui. Comme d’habitude, la blondinette ne manque jamais d’être convoquée dans le bureau du principal, mais cette fois-ci, elle ne va pas en repartir comme les autres fois. Pendant que tout le monde est en classe, la coquine se fait remontrer par ce vieux cochon. En dépit de cela, cette perturbatrice n’en a visiblement rien à foutre. C’est alors que son principal décide de lui donner une bonne leçon. Il prend vigoureusement la blondinette et la place sur son bureau. Sans perdre de temps, ce zigue commence à déchirer son collant et à lécher les nichons de cette gonzesse. Il finit par dégager son string rouge et avoir un créneau sur sa chatte rasée. Allongée sur le bureau, la salope sexy avec son tatouage au bas-ventre se prend un cunnilingus forcé. Le fait de se faire bouffer la chatte ne l’empêche pas de vouloir intimider son principal qui a bien du mal à maîtriser cette dévergondée. Mais une aide de taille finit par arriver.

Son pote professeur le rejoint. Ensemble, ces deux gros pervers vont abuser de cette salope à couettes. Pendant qu’elle suce son principal, son prof pervers profite de sa chatte douillette qui se lubrifie au fur et à mesure. Elle se prend quelques coups de bite en levrette sur le bureau avant de changer de décor. Pour mieux profiter de cette minette sexy, ils décident de la conduire dans la salle des profs, là où il y a plus d’espace. Sur le canapé, la salope au nombril percé va se faire démonter la chatte par ces deux brutes. Elle ne cesse de les insulter, mais cela ne fait que les exciter de plus belle. Pour parfaire leur punition, ils enculent chaudement cette minette blonde. Son fion étroit est complètement dilaté par les incessants va-et-vient de ces types. À l'entendre hurler, on dirait qu’elle semble prendre également son pied. Je pense qu’après avoir été abusée de la sorte, cette jeune salope ne va plus jouer les chaudasses dans le bahut. Mais qu’est-ce dit qu’elle ne va pas faire encore plus de bêtises afin de toujours se faire prendre de force par ces deux vieux pervers ?