Trois vieux cochons en manque abusent d’une jeune inspectrice

btn_yellow

Seul dans son salon, ce vieux cochon feuillete tranquillement son journal. Il s’ennuie à mourir quand soudain la sonnette de son appartement retentit. Lorsqu’il va ouvrir la porte, il tombe sur une jeune et belle inspectrice. Cette dernière insiste pour rentrer dans l’appartement de ce type afin de s’assurer que ce dernier n’a pas de télé comme il le dit. Sexy dans sa mini-jupe à carreaux et son haut blanc, elle va vite regretter d’être entrée dans l’antre de ces pervers. Exaspéré par cette femme avec sa coupe au bol, ce vieux pervers commence à la traiter violemment. Il lui arrache son porte-document puis la jette sur le divan. Il se met à déchirer les fringues de cette salope histoire d’abuser d’elle. Le vacarme de la scène attire les deux autres colocs de ce loubard. Ces trois types en manque de baise vont se faire un malin plaisir de tringler cette inspectrice un peu trop curieuse. La salope se fait violemment arracher son haut blanc et essuie au passage quelques baffes de ce vieux cochon. Puis, il arrache avec une violence inouïe le string rouge de cette inspectrice naïve. À trois, ils la forcent à les sucer à tour de rôle. Prise entre ces trois vicieux, cette salope n’a pas d’autre choix que de sucer ces queues en manque de baise. Sans ménagement, ils lui enfoncent leur bite bien au fond de sa gorge, promettant de la défoncer comme une chienne.

Pendant qu’elle suce un type contre son gré, un autre pervers tente de lui foutre quelques doigts dans sa chatte poilue. Au milieu de ces loubards, cette salope en collant reçoit des baffes sur toutes les parties de son corps : les fesses, ses petits seins, au visage… Complètement à poils, ils sont partis pour la défoncer comme ils l’avaient promis. Ces trois grosses brutes vont donner une sacrée leçon à cette inspectrice. En même temps qu’un type remplit sa bouche avec sa queue, un autre la maintient pendant que le troisième défonce sa chatte poilue. Mais ces types ont une sacrée envie de sodomie. Ce qui les intéresse, c’est le trou de balle de cette salope. Hurlant de douleur pendant que ces vicelards matraquent son trou de balle, cette pute va apprendre à ses dépens à être moins enquiquineuse. Elle ne s’aventurera plus désormais dans tous les appartements pour ses contrôles comme elle aime le faire.